Temps restant : 5 min

A table sur le tatami

 

S’il existe bien un pan de la culture japonaise qui est facilement accessible, c’est la gastronomie. La ville de Tokyo compte à elle seule plus de 600 000 restaurants. De quoi contenter l’appétit de chacun ainsi que votre curiosité. Ici, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses mais avec toujours la même exigence de qualité.

La gastronomie n’est pas sujet à plaisanterie, le moindre aliment doit être frais et savoureux, et la présentation compte, le plaisir de l’estomac passe tout d’abord par celui des yeux. Dans les vitrines des restaurants, des répliques en plastique des menus sont affichées pour vous attirer, pas moyen d’être déçu, vous savez exactement ce que l’on va vous servir. Dans d’autres échoppes, c’est un distributeur qu’on trouve à l’entrée.

Là encore, de petites photos décrivent les plats, vous choisissez selon votre humeur, vous payez et rentrez dans le restaurant avec un ticket que vous tendez au serveur. Deux minutes après vous être assis, votre repas est servi, c’est ce qui s’appelle manger sur le pouce.

Aux services express s’opposent évidemment d’autres formules plus prestigieuses où un chef préparera devant vous des assortiments de fruits mer et autres poissons que vous aurez d’ailleurs croisés encore vivants dans leur aquarium en entrant. C’est ici que vous découvrirez toutes les nuances du thon, poisson adulé au Pays du Soleil Levant. On vous proposera ainsi du Fatty Tuna (chutoro), partie frontale de la bête et qui fond littéralement en bouche (car la texture des ingrédients est aussi un critère).

Okonomiyaki au JaponParfois, ça sera à vous de mettre la main à la pâte, assis devant une table à cuisson, vous concocterez votre propre okonomiyaki (galette de légumes et de viande) sous le regard de vos voisins curieux. Autre procédé amusant, le kaiten sushi, où de délicieux petits mets défilent devant vous sur une sorte de rail. La commande se fait via un écran tactile inséré dans la table et vous n’avez plus qu’à attendre que votre assiette passe devant vous, on ne s’en lasse pas (mais attention à la note).

 

Oursin cru au petit-déjeuner ou beignets de légumes au dîner, vous voulez tout goûter. Mais votre audace culinaire peut aussi parfois vous jouer des tours, comme la fois où vous avez voulu tenter seul (sans interprète), un restaurant de barbecue. En effet, pas de menu en version anglaise dans cette petite gargote, trop tard, vous êtes assis et la patronne vous a apporté un thé, plus moyen de fuir.

Tout est toujours bon au Japon

Des yeux vous cherchez au moins une image, un exemple de plat en plastique, quelque chose que vous connaissez. C’est peine perdue, tout est en idéogrammes. La patronne est au moins aussi embêtée que vous, qu’à cela ne tienne, après tout, vous ne risquez rien, tout est toujours bon au Japon. Un am stram gram discret vous fait montrer du doigt une série de kanjis. Mal joué, on va vous servir un poulpe cru, tentacules compris. On ne peut pas gagner à tous les coups.

A force vous allez vous y faire, c’est une sorte de loi tacite, un sacrifice mensuel, pour plusieurs bons bentos (plateaux repas) ou choix de plats chanceux, il vous faudra tomber aussi sur du coeur de poulet cru ou du soja fermenté (vraiment difficile de rester poli dans ces moments-là).

Sushi au Japon

Quand un couple d’amis vous invite chez eux à dîner (chose rare au Japon), c’est avec plaisir que vous acceptez. Sur le chemin vous vous demandez bien quelle spécialité vous allez découvrir ce soir, surtout qu’ils veulent vous présenter une connaissance à eux : un chef. Quand vous arrivez on fait les présentations, le chef en question est français et il est maître fromager. Au menu ce soir, vin blanc et Munster. Encore une surprise.

 

Lire l’épisode 1

Lire l’épisode 2

Lire l’épisode 3

Lire l’épisode 4

Lire l’épisode 5

> Lire l’épisode 6

Lire l’épisode 7

Lire l’épisode 8

> Lire l’épisode 9

> Lire l’épisode 11

Lire l’épisode 12

Lire l’épisode 13

Encore + Or Piste

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.