Temps restant : 6 min

Leçon de savoir-vivre

 

Le premier mot que vous apprenez à dire en arrivant au Japon, c’est merci, « arigato », et même si cela semble tout simple et somme toute logique, ça en dit beaucoup sur le fonctionnement de la société dans laquelle vous allez vivre désormais. En effet, tout ici est affaire de bienséance, de savoir-vivre et de politesse. L’ensemble prime sur l’individu et pour que la vie au quotidien soit facile, il faut respecter les règles.

Ici, personne ne traverse au feu rouge, on ne klaxonne pas et on fait la queue patiemment sans doubler qui que ce soit. Aucun débordement n’est toléré mais surtout, il est inutile, car cette rigueur profite à tous. Du bon sens mais aussi et surtout une extrême correction. Pour l’Occidental que vous êtes ce mode de vie était tout bonnement impensable jusque-là. Des vélos neufs laissés sans cadenas dans la rue, la dernière console de jeux en libre essai à l’extérieur d’un grand magasin, des étalages de marchandises ouverts aux quatre vents. Vous voyez l’éventuel larcin partout et vous vous faites à vous-même l’impression d’être un barbare.

Droits et respectueux

A votre première sortie dans un club, tard dans la nuit, vous hésitez à laisser veste et objets personnels sur une banquette mais vos amis vous assurent que personne ne viendra vous voler quoique ce soit. Et ils ont raison. Posez votre portable dernier cri sur le comptoir et faites un tour sur la piste de danse, il sera toujours là à votre retour. Voilà qui donne à réfléchir. Droits et respectueux, les Japonais savent aussi être gentils et serviables. A peine sorti de l’avion, fraîchement débarqué dans le métro avec votre valise et alors que vous vous apprêtez à tenter l’ascension d’un immense escalier, une charmante dame vient s’excuser qu’il n’y ait pas d’escalators, vous propose son aide, puis vous souhaite la bienvenue dans son pays.

Perdu à la recherche d’un temple, au milieu de la rue avec votre plan grand ouvert (car bêtement vous n’avez pas eu le réflexe de vous mettre sagement de côté), on vous accoste ou, plus exactement, on s’arrête à une distance polie et l’on vous demande si on peut vous aider. Surpris par un typhon (comprendre trempé jusqu’aux os), vous rentrez vous réfugier dans ce qui s’avère être un restaurant à sushis (ça tombe plutôt bien, vous aviez un creux) et la patronne de baisser immédiatement la climatisation et de vous offrir un thé bien chaud. Des petits exemples du quotidien qui vous touchent même si vous savez aussi pertinemment que derrière certaines courbettes se cache parfois un simple respect du protocole.

Parapluies

Néanmoins, les actes spontanés sont quotidiens. La semaine dernière, vous cherchiez un magasin de vinyles. Or, même muni d’une adresse, trouver un lieu au Japon relève de la chasse au trésor. Après avoir tourné en vain pendant une heure autour du même pâté de maisons, vous osez demander votre chemin et rentrez dans un salon de coiffure.

Deux jeunes gens sont là, vous leur montrez le papier sur lequel vous avez noté les coordonnées du disquaire. On regarde sur Internet, on cherche (même pour un Japonais cela semble compliqué). Soudain l’un d’eux laisse entendre qu’il sait dans quel immeuble se cache votre homme (les magasins sont souvent à l’étage, densité oblige). Mais pendant que vous discutiez, un violent orage a éclaté, dehors c’est le déluge et une fois de plus vous êtes sorti sans parapluie (il vous faudra corriger cette sale habitude). Qu’à cela ne tienne, vos deux nouveaux amis décident de fermer boutique pour vous accompagner à bon port. Ils se saisissent de deux parapluies, vous en tendent un, et se réfugient ensemble sous le deuxième.

Trois minutes plus tard, bingo, vous êtes au pied du bon immeuble ! Vous les remerciez, tout le monde s’incline et vos deux guides s’apprêtent à repartir. Là, vous tendez l’objet emprunté mais non, on vous l’offre ! Un dernier salut et vous restez encore instant sous la pluie à les regarder partir, serrés sous leur unique parapluie.

 

> Lire l’épisode 1

> Lire l’épisode 2

> Lire l’épisode 3

> Lire l’épisode 4

> Lire l’épisode 5

> Lire l’épisode 6

> Lire l’épisode 7

> Lire l’épisode 9

Lire l’épisode 10

Lire l’épisode 11

Lire l’épisode 12

Lire l’épisode 13

Lire l’épisode 14

Lire l’épisode 15

Lire l’épisode 16

Lire l’épisode 17

Lire l’épisode 18

Lire l’épisode 19

Lire l’épisode 20

Lire l’épisode 21

Lire l’épisode 22

Encore + Or Piste

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.