La musique de mon confinement I Marie-Elisabeth North

Partager

Nous avons invité des personnalités strasbourgeoises, mais avant tout des lecteurs, cinéphiles ou mélomanes, à évoquer un livre, un film, ou une musique ayant marqué d’une manière ou d’une autre leur confinement. Car oui, la culture est bel et bien (plus que jamais?) essentielle. Qu’elle soit source de plaisir, d’élevation ou d’émerveillement, bouleversante ou dérangeante, stimulante ou propice à l’évasion… 

La culture et tous ses acteurs sont meurtris d’avoir été jusqu’à hier soir considérés comme “non essentiels”. Alors à nous de continuer la faire (re)vivre, puisqu’elle nous est vitale.

Découvrez toutes les semaines les choix de nos invités, et profitez de cette parenthèse culturelle (et bien souvent enchantée) pour peut-être, qui sait, vous inspirer?

Soleil, soleil
Pomme

Je partage aujourd’hui avec vous une chanson qui m’accompagne depuis le premier confinement et encore plus durant ce second : “Soleil, soleil” de Pomme. 

Cette chanson est pour moi une ôde à un demain plus heureux, un demain où le soleil brillera encore plus fort. J’y vois une jolie métaphore, qui représente selon moi le monde d’après, ce monde que j’espère plus durable et bienveillant. Cela résonne d’autant plus en moi que ce second confinement est bien plus difficile à mon sens que le premier. Les conséquences sont durablement ancrées et auront un effet sur la vie culturelle et les liens sociaux. Pomme nous suggère de ne pas avoir peur et de traverser les braises. Et je la rejoins complètement car pour moi, l’être humain est résilient et combatif. 

Enfin, une autre raison pour laquelle “Soleil, soleil” est mon anti-stress : 3 jours avant l’annonce du premier confinement, j’ai assisté au concert de Pomme à la Laiterie de Strasbourg et elle a interprété cette chanson au moment du rappel. Cela faisait des mois que j’attendais cet événement et malgré le climat anxiogène, je n’avais pu me résigner à ne pas y assister. Ce concert était simplement un moment hors du temps, avec une interprète généreuse et proche de son public. Durant son passage sur scène, elle nous expliquait combien l’avenir risquait d’être compliqué pour la scène culturelle, car nous savions tous et toutes ce qui allait arriver… Un moment que je n’oublierai jamais. 

Alors si je devais vous dire une chose à retenir :
Souvenez-vous, la prochaine fois
Que vient la neige et le fracas
On n’va pas tous mourir
Entre les braises on marchera

– Pomme –

Marie-Elisabeth North est fondatrice de 360°NORTH, une agence de communication éthique, et co-fondatrice des Compotes, un projet de lieu hybride qui va voir le jour l’année prochaine à Strasbourg, mêlant café de spécialité et espace de coworking… À suivre !