Temps restant : 3 min

 

Déjà dix ans que les Bibliothèques Idéales strasbourgeoises illuminent notre mois de rentrée et constituent de fait le lancement de l’intense saison culturelle strasbourgeoise.

 

Pour ce dixième anniversaire, François Wolfermann, qui créa la manifestation en 2007 (et même un peu plus tôt si on se souvient des Rencontres de Strasbourg, prémices de la formule actuelle), devenu depuis le programmateur du festival littéraire de la Ville de Strasbourg, a réussi à monter une cinquantaine de sessions qui alternent, et c’est unique en France, les interviews d’écrivains en plateau avec les moments artistiques purs, eux-mêmes liés à la littérature.

 

Les têtes d’affiche 2017 sont nombreuses

Deux lieux accueilleront la cinquantaine d’auteurs qui rencontreront leurs lecteurs durant les dix jours des BI 2017.

A l’Opéra, du 7 au 10 septembre inclus, on pourra écouter le philosophe Michel Serres, en ouverture, puis Erik Orsenna (photo), Régis Debray (à deux reprises,) Jean-Claude Guillebaud,  Roland Gori, Camille Laurens, François Jullien, Claude Hagège , Christian Bobin, Abd-Al-Malik, Clotilde Courau, Laure Adler, Alain Veinstein, Jean-Luc Nancy, Olivier Besancenot, Kamel Daoud et Olivier Guez, entre autres.
Côté ponctuations musicales, toujours sur la scène de l’Opéra durant ces quatre premières soirées, Eric Naulleau rendra un hommage particulier au compositeur Graham Parker, qui sera présent à ses côtés. On retrouvera également Emily Loizeau, on vivra une belle soirée en hommage à Barbara avec Léopoldine HH aux commandes ainsi qu’un hommage à Jeanne Moreau, récemment disparue.

Changement de décor dès le 11 septembre et jusqu’à la fin de la manifestation, les BI retrouvant leur cadre habituel à l’Aubette. Là encore, pour cette dernière semaine, une profusion de têtes d’affiches et d’événements parmi lesquels Aldo Nouari, Marc Dugain, Sylvain Tesson, Jean-Christophe Rufin, Amélie Nothomb, Leïla Slimani, Patrick Boucheron, Olivier et Jean Rolin, Boris Cyrulnik, Anne Sinclair (photo), Raphaël Glücksmann, Alain Badiou, Emmanuel Todd, Valérie Lagrange, Raphaël Enthoven, Pierre Nora, Eva Ionesco, Simon Liberati, Alain Finkelkraut et Elisabeth de Fontenay… Côté rendez-vous musicaux ou hommages, l’alsacienne Valérie Mischler chantera Gainsbourg et Boris Vian (dont on retrouvera les textes lors d’une lecture musicale avec le comédie Denis Lavant), le collectif Catastrophe, un hommage à Claude Vigée, la lecture des lettres de Samuel Beckett, avant de retrouver Raphaël Enthoven pour un veau voyage à travers les mots d’Albert Camus…

> Programme complet et horaires

 

Or Norme au cœur des BI

Pour cette dixième édition, la rédaction de Or Norme Strasbourg sera au cœur de l’événement. Dès le 6 septembre, avec la sortie du numéro 26 du magazine (avec Michel Serres en couverture et qui a répondu aux questions de Jean-Luc Fournier pour le grand entretien) et tout un dossier spécial consacré aux BI. Mais aussi avec une forte présence sur le numérique durant les dix jours : vous pourrez ainsi retrouver les instantanés des journalistes de la rédaction de Or Norme sur les réseaux sociaux tout au long des après-midi et des soirées, la diffusion en léger différé d’une session quotidienne et chaque matin, un best-of des plateaux de la veille avec de nombreuses interviews additionnelles des écrivains durant leur séjour à Strasbourg.

Le tout consultable sur ornorme.fr ou via l’application ornorme, téléchargeable gratuitement via l’App Store et Google Play.

Encore + Or Cadre

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.