Temps restant : 3 min

Trianon Résidences a choisi l’artiste et photographe Olivier Roller. Ensemble, ils travaillent sur un bâti qui symbolise le bâtiment sain et qui invite à la contemplation. Une sorte de boîte à taille humaine qui transporte dans un autre monde. Elle sera exposée sur la place du Marché Gayot.

Cédric Simonin, PDG de Trianon Résidences « Un bâtisseur est capable de dépasser les frontières de son métier… »

Comment décrivez-vous le travail d’Olivier Roller pour l’Industrie Magnifique et Trianon Résidences ?
C’est une expérience sensorielle, autour des divers éléments de confort dans l’habitat, piliers de l’offre de Trianon Résidences. Les visiteurs de la structure découvriront une œuvre qui stimulera leurs sens, par un jeu de lumières, de sons et d’odeurs. Olivier Roller souhaite offrir un moment de calme, une sensation de bien-être sur une place animée et bruyante. Il interroge ce que représente l’habitat idéal d’un point de vue artistique.

Au-delà de l’Industrie Magnifique, depuis quatre ans, Trianon Résidences s’associe à des artistes, pourquoi ?
Nous considérons que les œuvres d’art favorisent les échanges entre les personnes et contribuent à l’amélioration de la qualité de vie des occupants et des visiteurs des résidences. Trianon Résidences associe systématiquement une démarche artistique à ses résidences. Hall d’entrée, parties communes, façades ou aménagements extérieurs, chaque programme immobilier possède une thématique particulière qui est mise en exergue par l’artiste.

Pourquoi Trianon Résidences s’est lancé dans l’aventure de l’Industrie Magnifique ?
Pour montrer qu’un bâtisseur est capable de dépasser les frontières de son métier. Il peut intégrer une démarche innovante, non mercantile, afin d’encourager les rapports humains et le lien social.

Cédric Simonin

Olivier Roller « Mon rôle est de donner envie…»

À quelques semaines du lancement de l’Industrie Magnifique, où en est votre projet ?
Je confronte mes fantasmes à la réalité, à la réalité de l’espace. Quand les gens vont arriver sur la place, ils vont se demander ce qu’est ce truc qui n’était pas là trois jours avant, alors le projet commence dès qu’ils arrivent. Notre objet aura une forme, une couleur qui incitera les gens à en faire le tour. Je sais où je vais, ce qui est compliqué, c’est de mettre des mots sur une sensation.

Comment se passe votre travail avec les équipes de Trianon Résidences ?
J’aime beaucoup les projets artistiques collaboratifs. Dans l’idéal chacun apporte sa pierre, ce qui permet d’aller plus loin que ce que l’on peut imaginer seul. Les équipes de Trianon Résidences avec lesquelles je travaille sortent de leur domaine « littéralement » de compétences, pour évoquer avec moi d’autres choses. C’est formidable ! Elles font leur métier et en même temps c’est un pas de côté. Donc, il faut que ça les éclate. Mon rôle est de donner envie. C’est ça la vie, c’est de donner envie !

C’est un projet important pour vous, sur une place que vous connaissez par cœur !
Je suis né à Strasbourg, j’ai vécu ici vingt-cinq ans, j’ai fait mes études dans le centre, j’ai fréquenté cette place toutes les heures du jour et de la nuit. Revenir là, me dire que je vais y travailler, que je crée quelque chose pour d’autres, donner ces émotions-là, cela me réjouit. Quel bonheur ! Quelle chance ! Ça va être chouette.

Olivier Roller

Encore + Or Cadre

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.