Temps restant : 3 min

Venue tout droit du United States Holocaust Museum de Washington, une exposition décrypte la propagande nazie. A découvrir jusqu’au 24 novembre au Barrage Vauban, dans le cadre du Forum Mondial de la Démocratie.

Il y a d’abord une citation effrayante : « La propagande est une arme véritablement redoutable entre les mains de celui qui sait s’en servir ». Ces propos sont ceux d’un certain Adolf Hitler. Ils datent de 1924.

Tout au long de cette exposition intitulée « L’Etat trompeur – Le pouvoir de la propagande nazie », nous sommes plongés dans les nœuds de la communication des nazis qui avaient réussi à manipuler, par le pouvoir des mots et des images, l’opinion publique qui conduira à l’extermination de millions de juifs, de Roms et d’homosexuels en Europe.

Il n’est pas simple de revenir sur ce passé si douloureux. D’essayer de comprendre l’inhumain. De s’attarder devant des images répugnantes. Pourtant, aujourd’hui plus que jamais, cela est indispensable. Soixante-dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il faut se souvenir et comprendre les mécanismes qui ont conduit des Hommes à tuer d’autres Hommes dans les conditions que l’on sait.

C’est ce que nous propose cette exposition présentée au Barrage Vauban jusqu’au 24 novembre. Réalisée par le célèbre United States Holocaust Museum de Washington, elle fait étape à Strasbourg dans le cadre du programme off du Forum Mondial de la Démocratie dont le thème, cette année, sera « Le populisme en questions ». Bruxelles l’accueillera ensuite.

Restons vigilants !

« Décoder cette mécanique de la propagande constitue, aujourd’hui, une urgence absolue, car c’est en comprenant le passé que nous préparons l’avenir, a commenté Roland Ries, Maire de Strasbourg, lors de l’inauguration de l’exposition le 19 octobre dernier. Rappelons-nous qu’à Strasbourg, une synagogue a été brûlée, des jeunes ont été incorporés de force, que le drapeau nazi a flotté place Kléber, sans oublier l’évacuation à Périgueux. Cette exposition est un outil pédagogique accessible à tous à l’heure où lme populisme pollue nos démocraties. »

Paul Shapiro, historien, Directeur des affaires internationales du musée américain, abonde dans ce sens : « Aujourd’hui, une rhétorique violente, discriminatoire et prônant l’exclusion de l’Autre est revenue en force en Europe. Certaines personnalités exploitent la situation et se servent d’une propagande conçue pour répandre la peur et pour s’emparer du pouvoir afin de saboter les principes démocratiques. L’exposition démontre les conséquences mortelles engendrées par la propagande et nous invite à une mobilisation de chacun, en tant qu’individu, en tant que citoyen de pays et membre de la communauté internationale, ici à Strasbourg. Restons vigilants ! »

 

> EN SAVOIR PLUS

« L’Etat trompeur – Le pouvoir de la propagande nazie », jusqu’au 24 novembre au Barrage Vauban à Strasbourg. Du lundi au dimanche, 8h-20h. Entrée libre.

Format réduit, du 3 au 10 novembre à l’Aubette (place Kléber) dans le cadre du Forum Mondial de la Démocratie.

Encore + Or Cadre

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.