Temps restant : 3 min

 

C’est un projet tout à fait original qui prend son envol à l’Université de Strasbourg et qui gagnera les universités de Mulhouse, Metz et Reims d’ici la fin du printemps prochain.

En co-fiancement avec la DRAC, l’Université de Strasbourg a donc proposé une résidence artistique d’écriture à l’auteur de théâtre Michel Simonot, dans le cadre du Collectif Petrol qu’il forme avec Sylvain Levez (qui sera plus tard en résidence à Mulhouse), Philippe Malone (résidence à Reims) et Lancelot Hamelin (résidence à Metz).

Michel Simonot est donc à Strasbourg pour les deux semaines à venir et produira sa part d’écriture pour le compte du Collectif. Chaque université réunira un groupe d’enseignants, d’étudiants, de personnels d’administration et de personnels techniques pour se prêter au jeu de l’écriture. A l’issue de la dernière résidence au printemps prochain, ce sera l’heure de la production d’un texte en commun, avec évidemment force arbitrages à la clé.

Une nouvelle méthodologie du travailler ensemble

« Une nouvelle méthodologie du travailler ensemble », commente la strasbourgeoise Delphine Crubézy (à droite sur la photo), la fondatrice de la troupe Actémo Théâtre qui animera un atelier sur la pièce de Michel Simonot « Le but de Roberto Carlos * » en référence au but hautement improbable de l’arrière latéral de l’équipe du Brésil en 1997, lors d’un match amical contre la France. La pièce évoque le parcours d’un émigré qui se retrouve plongé dans le cadre d‘un club de football. « L’exil positif », commente l’auteur…

Par ailleurs, auteur de la pièce « Delta Charlie Delta », récompensée par le prix national Collidram accordé par les collégiens français (la pièce revient sur le procès qui a succédé au drame des deux jeunes électrocutés dans un transformateur électrique le 25 octobre 2005 et qui a été l’événement déclencheur des émeutes urbaines des banlieues parisiennes), Michel Simonot est également auteur du livre « La langue retournée de la culture » qui servira d’introduction à un débat-échange puis à deux déclinaisons artistiques.

Fière (et à juste titre) de son travail de « défense de l’écriture d’aujourd’hui », Delphine Crubézy, qui est également enseignante en Arts du spectacle à l’Université de Strasbourg, se félicite de pouvoir ainsi « retravailler complètement le concept d’auteur et même la notion de propriété intellectuelle de l’œuvre » puisque, comme Michel Simonot et elle-même le disent, « le Collectif Patrol est finalement le cinquième auteur du texte qui sera finalement produit dans quelques mois »

 

* La pièce « Le but de Roberto Carlos » sera représentée lundi 13 novembre prochain à 20h au théâtre du Tambourin, 7bis rue d’Istanbul à l’Esplanade.

Encore + Or Cadre

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.