Temps restant : 3 min

 

Directrice artistique de la Foire d’art contemporain de Strasbourg, Patricia Houg commente les nouveautés de l’édition 2019 et insiste sur la permanence de ST-ART dans la vie culturelle et artistique de la capitale européenne…

 

– OR NORME : A l’heure où ST-ART 2019 change de lieu afin de permettre la construction du nouveau Parc Expo de Strasbourg, il n’est peut-être pas inutile de se pencher de nouveau sur les résultats plutôt positifs enregistrés lors de la dernière édition…

Patricia Houg : « En effet. L’an passé, Le courant d’affaire pour les galeries a progressé de 60% avec un courant d’affaires de 16 063 € en moyenne par exposant, à rapprocher du chiffre 2017 : en moyenne 9 560 € par exposant. La fréquentation a également progressé malgré un resserrement de la foire sur quatre jours au lieu de cinq : visitorat qualifié en augmentation avec + 20% concernant VIP et + 7% pour la billetterie.

O.N : Une nouvelle structure provisoire va donc accueillir les galeristes et le public lors de cette édition 2019. Va-t-elle avoir un impact sur la fréquentation et les résultats ?

P.H : Cet impact ne peut qu’être positif. Pour cette première édition hors du Wacken, ST-ART sera installé dans une structure aux proportions similaires à celles du hall 7 mais dans des conditions techniques, thermiques et esthétiques augmentées. ST-ART profitera, de plus, de la proximité immédiate avec le Palais de la Musique et des Congrès, les 400 chambres des deux hôtels Hilton et Mercure ainsi que les trois accès tram : Wacken, Kléber et Rives de l’Aar. Cette nouvelle structure bénéficie du savoir-faire de GL Events dans le domaine des structures provisoires entièrement équipées pour accueillir tous types d’événements et recevoir le public dans des conditions optimales.

O.N : La grande nouveauté 2019, c’est l’ouverture de ST-ART vers le design…

P.H : Il faut tout d’abord préciser avec force que ST-ART conserve sa spécificité de Foire d’art contemporain où les collectionneurs, amateurs et visiteurs ont la possibilité de découvrir et redécouvrir les artistes présentés par les galeries dénicheuses de talents. ST-ART 2019 ouvre en effet pour la première fois un secteur dédié aux galeries de Design. Ainsi, après les grandes institutions, la MEP, La Fondation Maeght, la Venet Foundation, le Museu Picasso Barcelona, accueillies par START, l’édition 2019 consacre 200m à une exposition centrale dédiée au Design et à sa relation avec les arts plastiques. Nous répondons ainsi à un constat contemporain : le design est souvent à la croisée de la création artistique, nombre de plasticiens s’approchant très près de la frontière du design…

O.N : Nos lecteurs liront plus de précisions sur cette nouveauté dans les pages de ce magazine. Plus que jamais, ST-ART semble déterminé à lutter pour affirmer sa spécificité dans le concert des rendez-vous européens de l’art contemporain…

P.H : Oui, dans un contexte du marché de l’art complexe et toujours en mouvement, ST-ART poursuit la ligne qu’elle s’est fixée, en offrant une plateforme à de nombreuses découvertes et artistes émergents. Et, cette année, Strasbourg reste au centre de la manifestation. Nous avons proposé un cycle de plusieurs conférences organisées en amont de la foire. Elles ont porté sur le design, l’estampe, et la défiscalisation des œuvres d’art acquises par les entreprises. Et notre thématique « ST-ART Hors les murs » propose aux visiteurs et aux exposants un riche programme de rencontres et de visites dans les lieux culturels de la ville de Strasbourg et ses alentours. Plus que jamais, on peut dire que ST-ART, durant son rendez-vous de novembre mais aussi dans les mois qui précèdent, s’inscrit comme un des moteurs de la vie artistique et culturelle de la capitale européenne… »

Encore + Or d'œuvre

Tout Or Norme format poche

Restez connectés avec l’Art, la Culture et les projets Or Norme.

  • Télécharger dans l'AppStore
  • Disponible sur Google Play

Or Norme : tous les jours.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités strasbourgeoises.