Rencontre avec Marion Prigent, aventurière et blogueuse

Partager

Depuis 2016, Marion Prigent raconte ses voyages et ses expériences de sports en pleine nature sur son blog “Madame Voyage”. La force qu’elle puise de ses aventures vécues ici ou ailleurs lui permettent d’avancer sur son chemin de vie et de fédérer les énergies positives. Rencontre avec une vitalité brute pour faire l’état des lieux du digital et de l’outdoor à Strasbourg.

Madame Voyage”, c’est un blog voyage et sports outdoor créé et animé par Marion Prigent. Pour le côté voyage, on trouve des carnets de route un peu partout dans le monde où l’auteure partage ses bonnes adresses et ses idées d’évasion. Et pour le côté sport, ce sont des billets thématiques sur des randonnées, des trips à ski ou des courses d’alpinisme. De quoi faire rêver et créer des émules depuis Strasbourg !

Mais quand on lui demande de définir son métier, la trentenaire répond qu’elle a plusieurs activités. “Je travaille à Décathlon Hautepierre où je suis collaboratrice montagne à temps partiel ; et je suis rédactrice web freelance le reste du temps”.

Elle s’est ainsi constituée au fil des ans une clientèle dont elle elle promeut les savoir-faire à travers le mot et l’image. “Ce que je préfère mettre en avant, ce sont les petites agences réceptives avec qui j’échange sur la pertinence d’une page Facebook pro, sur l’utilité d’Instagram et comment les deux réseaux peuvent se compléter…”.

Derrière ces “agences réceptives”, ce sont des Offices de Tourismes qui veulent donner envie de visiter les trésors de leur territoire, des guides-accompagnateurs indépendants qui ont besoin de se faire connaître ou des clubs de sports qui recrutent de nouveaux adhérents.

Cette relation professionnelle dépasse finalement la “simple” mission de création de contenus que Marion se donne. C’est pour elle l’opportunité de mettre en avant des activités qui méritent d’être connues sur son blog.
Un projet pour les passions de la montagne et du sport
En plus de ses deux activités, Marion Prigent anime donc son blog, madamevoyage.fr.. Pourquoi ce nom ? Parce que la jeune femme a la ferme volonté de faire comprendre “qu’il suffit d’un peu de confiance en soi et de se dire “je me lâche, je me donne”” pour vivre de belles émotions. Créer et animer Madame voyage, c’est faire se dire aux lecteurs que “si une personne lambda comme elle peut le faire, je peux le faire !”.

Mais derrière ce site lancé en 2016, il y a l’envie de créer “un microcosme positif, parce que des aimants positifs en attirent d’autres. J’ai simplement envie de semer des graines d’énergie positive et si ça ne sert qu’à 3 personnes, moi ça me suffit. Que j’en ai fait sourire 3 ou 20, c’est génial !

Ce besoin de partager un souffle de vie et de liberté est né est 2015. La découverte de deux maladies auto-immunes l’oblige à quitter Paris où elle travaillait et à rentrer en Alsace chez ses parents. “Je me suis faite hospitalisée et soignée. J’ai remis beaucoup de choses en question et j’ai commencé à voir la vie différemment. Je n’ai pas eu le choix, j’ai été obligée de ralentir”.

Après ses premiers soins, Marion décide de voyager. Partir loin et s’émerveiller. Elle passe plusieurs mois au Cambodge, au Laos, en Birmanie. Sur son blog, elle raconte ses expériences où la nature la submerge d’émotions. Et elle se rend compte que “‘la nature est toujours présente dans [ses] voyages”. “C’est à partir de ce moment j’ai axé Madame Voyage vers les sports outdoor.

Liberté, authenticité, équilibre

Pour Marion Prigent, la montagne et les grands espaces sont d’abord un générateur de libertés. “C’est en pleine nature que je me me sens exister et que je me sens libre, raconte-t-elle. Libre de mes pensées, de mes mouvements, de mes envies”.

Et à travers le récit de ses expériences, c’est une forme de cheminement. “Je n’ai pas honte et je l’écris régulièrement : avec ma santé et ce qui m’arrive dans la vie, l’écriture est une thérapie et mon blog est mon psy !”. Cette quête d’authenticité se retrouve jusque dans son écriture. “Je veux m’assurer que mes lecteurs peuvent s’imaginer auprès d’eux la personne que je suis réellement. J’ai besoin de transparence, tous mes articles sont écrits comme s’ils vivaient l’expérience avec moi”.

Aujourd’hui j’ai trouvé un sacré équilibre qui marche bien, résume la jeune femme. S’il y a un changement, c’est qu’il a été mûrement réfléchi. J’ai beaucoup de projets mais j’essaie de laisser les choses venir à moi pour ne pas me retrouver esclave de mes passions”. Un mot d’ordre : “laisser se créer les opportunités, les rencontres”.

Pas question donc de s’arrêter en si bon chemin ! Pleine de bonnes résolutions, elle attaque la nouvelle année accompagnée de Nova, une jeune berger australien de 8 mois, “ma 2e thérapie après mon blog ! Après sa première année, on commencera l’entraînement pour qu’elle devienne ma compagnonne de cordée”.

Mais plus destinations lointaines. “Ce n’est pas du tout pour être “0 émission de CO2” comme on le voit beaucoup ces derniers temps”, le local a simplement de nouveau la cote. L’aventure est maintenant à portée de main, tout à côté de chez soi.

On retrouve donc dans la liste d’aventures de Marion une traversée des Vosges à pieds et des envies qui glissent du côté du Jura et du Queyras.

Ses coins préférés dans les Vosges

  • Le cirque du Frankenthal : un coin de pique-nique idéal avec ses rivières, ses forêts… On se croirait presque dans les Alpes suisses !
  •  Sur les crêtes comme au Hohneck

> Découvrir Madame Voyage <

#